[FICHE ACTION] Conduites addictives, Suresnes

[FICHE ACTION] Conduites addictives, Suresnes

Conduites addictives et renforcement des compétences parentales

Thématique de l’action :

ADDICTIONS – SANTE MENTALE DES ADOLESCENTS

Territoire de l’action :

Commune de Suresnes

Objectifs :

  • Interroger les parents sur les problématiques principales qu’ils rencontrent
  • Permettre aux jeunes de se questionner sur l’utilisation des écrans et de s’exprimer sur cette thématique
  • Mettre en place des actions spécifiques au sein des collèges
  • Favoriser les rencontres entre les parents, les jeunes et les professionnels sur la thématique des addictions

Déroulement de l’action :

  • Etat des lieux

Le groupe de travail « Souffrance psychique des jeunes » réunit une cinquantaine de partenaires de la Ville. Depuis 2013, des actions sur les addictions (Cannabis et alcool) étaient organisées régulièrement mais peu de parents et participaient. Un sous-groupe de travail a été constitué afin de nous questionner sur les thématiques pertinentes à aborder et la mobilisation des parents. Ce groupe a réuni les équipes des collèges et des lycées, l’Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie de l’Hôpital Foch, le Service Jeunesse Animation, Suresnes Information Jeunesse et les associations de parents d’élèves. Les parents ont mis en avant leurs questionnements et leurs craintes sur l’addiction aux écrans.

  • Étapes du projet
    • Plusieurs réunions ont eu lieu et deux actions ont été organisées, liées l’une à l’autre.
    • Communication importante : flyers, affiches, articles, commande de goodies
    • Lien avec chaque équipe éducative pour favoriser l’appropriation du projet

 

  • Action(s) qui en découle(nt)
    • Un Jour sans Portable : Cette journée est destinée aux jeunes, aux parents, aux équipes éducatives et à toutes les personnes qui souhaitaient tenter l’expérience d’un jour sans portable. L’objectif de cette action est d’amener le public à se questionner sur l’utilisation de son téléphone : le niveau de dépendance, le rapport aux écrans. Les collèges et les lycées de la Ville sont ainsi été mis en « compétition » pour ce défi. Le jour même, les jeunes doivent remettre une charte d’engagement signée spécifiant qu’ils tentaient l’expérience, en échange un bracelet « Jour sans portable » qui leur est offert. L’établissement vainqueur remporte un cadeau (shooting photo pour les élèves, les mettant en scène avec des vieux téléphones et impression sur une bâche géante, jeu en bois géant pour le foyer).
      Entre le Jour sans Portable et la conférence, des actions sont mises en œuvre dans les établissements par les équipes éducatives : murs d’expression, ateliers de réflexion sur un texte, préparation à la conférence.
    • Une conférence « L’écran, ça rend accro »: Cette soirée est animée par les professionnels de l’Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie et la psychologue clinicienne assurant les permanences du Point Ecoute Jeunes.
      Les personnes ayant participé au Jour sans Portable sont invitées à venir partager leur expérience, qu’elles aient relevé le défi ou non.
      La conférence permet également d’aborder la question des addictions, d’échanger sur les limites à poser et de rencontrer les professionnels présents. Les professionnels ont ainsi pu répondre aux questionnements des parents présents.

Résultats :

  • 500 jeunes ayant participés au Jours sans Portable dont 60 participant à la conférence, 157 parents venus rencontrés les professionnels (dont 30
    ayant participés au Jour sans Portable)
  • Forte mobilisation des professionnels de la jeunesse
  • Relais sur la thématique des écrans au sein d’un collège (EPI et épreuve de
    brevet)
  • Peu de mobilisation dans les lycées

Perspectives :

  • Renouvellement de l’action à la rentrée 2018 en la centrant sur les collégiens
  • Organisation d’une semaine thématique sur les écrans en 2019 abordant la question des écrans chez les tous petits jusqu’aux adultes
Public cible :

Adolescents et parents

Structures porteuses et/ou impliquées :
  • Service Prévention
    en santé publique et soutien aux habitants
  • Service Jeunesse Animation
  • Suresnes
    Information Jeunesse
  • Collèges de la Ville
  • Association de parents d’élèves
  • Equipe de Liaison et de Soins en Addictologie
Coût du projet :

23 800 euros

Qui sont les financeurs ?

Ville de Suresnes et
MILDECA (6000 euros)

Pour plus d’informations :

Jennifer KRIEF
jkrief@ville-suresnes.fr;

CLSM de Suresnes

Cliquez ici pour télécharger la fiche action