[FICHE ACTION] HABITAT ET SANTE MENTALE Groupe de Travail « accès et maintien dans le logement des personnes en situation de souffrance psychique », Lille

[FICHE ACTION] HABITAT ET SANTE MENTALE Groupe de Travail « accès et maintien dans le logement des personnes en situation de souffrance psychique », Lille

Groupe de Travail « accès et maintien dans le logement des personnes en situation de souffrance psychique »

Thématique de l’action :

HABITAT & SANTÉ MENTALE

Territoire de l’action :

Commune, Quartier politique de la ville

Objectifs :

  • Aider les professionnel.le.s dans la prise en charge(PEC) de situations complexes.
  • Contribuer à la coordination de la PEC
  • S’assurer du suivi des situations
  • Rompre l’isolement des professionnel.le.s qui se trouvent en première ligne pour le suivi des usager.e.s.
  • Favoriser l’échange et l’amélioration des pratiques

Déroulement de l’action :

  • Etat des lieux

Difficultés des professionnels sur la prise en charge de situations complexes (problématiques intriquées : santé, logement…)

  • Étapes du projet
    • Création des outils communs : fiche alerte, guide d’utilisation, charte éthique (ci-dessous)
    • Communication autour de l’existence de ces outils
    • Travail collégial sur les situations complexes
    • Mise en place de temps d’échanges de pratiques anonymisés avec mobilisation des professionnel.les ayant eu recours au dispositif
    • Contribution à l’amélioration des pratiques par la recherche de compétences associées en particulier juridique sur le cadre légal d’intervention mais également scientifique sur le syndrome de Diogène par exemple…
    • Travail de fond à partir du question commune : « comment le cadre légal peut favoriser l’entrée dans le soin ? »
  • Action(s) qui en découle(nt)

Mise en place de réunions autour des situations complexes, participation à des synthèses ou intervisions d’autres réseaux, articulation des dispositifs,création d’une culture commune entre partenaires du sanitaire, social et médico-social, développement de dispositifs innovants…

Résultats :
51 suivis de situations se sont organisés en 2017 . Elles mettent cette année en évidence le caractère d’urgence de certaines avec 3 décès de personnes ayant fait l’objet d’une alerte et de la grande complexité des situations au croisement de la psychiatrie et de l’addiction pour un public plus jeune présentant des difficultés éducatives qui s’ajoutent.

  • Perspectives :
    • Poursuite de l’action
    • Suivi des situations qui n’ont pas trouvé d’issues à ce jour
    • Décliner une modélisation des pistes apportées
    • Améliorer l’interconnaissance des dispositifs inhérents
    • Proposer de nouvelles réponses
    • Participer aux diagnostics territoriaux
    • Le CLSM a mené une réflexion sur la territorialité du PTSM annexe 4
Public cible :

Professionnel.le.s et
représentants d’usagers

Structures porteuses et/ou impliquées :

La Ville de Lille : Direction
des Solidarités et de la
Santé, CLSPD, Service
logement, service hygiène,
CLIC… l’EPSM AL : 3
secteurs de psychiatrie et
la filière socio-éducative
de l’EPSM AL, Ensemble
autrement, LMH,
PARTENORD, VILOGIA,
GEM la belle journée,
Association ARCHIPEL,
l’EPDSAE, Habiter
ensemble…

Coût du projet :

Pas de coût direct : surtout
de la coordination, du
temps de partenaires et
des frais de convivialité
(café…)

Qui sont les financeurs ?

L’ARS HdF, L’EPSM AL,
LA VILLE DE LILLE et les
structures qui acceptent la
mobilisation de leur
professionnel.le.

Pour plus d’informations :

Marina LAZZARI
Coordinatrice Conseil
Lillois de Santé mentale
Direction des Solidarités et
de la santé
03 20 49 56 14
mlazzari@mairie-lille.fr

Conseil lillois de santé mentale

cliquez ici pour télécharger la fiche action