Partenariat autour de l’évaluation des cas complexes : ce qui ne va pas de soi – Pratiques en santé mentale 2019/4 (65e année),

Partenariat autour de l’évaluation des cas complexes : ce qui ne va pas de soi – Pratiques en santé mentale 2019/4 (65e année),

Résumer de l’article :

Les conseils locaux de santé mentale sont largement plébiscités dans notre pays et font désormais partie de son paysage social. Parmi ceux-ci, 85% ont souhaité mettre en place des instances collectives d’analyse de situations complexes, c’est-à-dire de réflexion et d’action concernant des habitants qui posent question ou problème aux acteurs sociaux locaux. Cet article soulève les difficultés que pose ce type de pratique tant sur le plan éthique que juridique et appelle à la plus grande prudence quant à la création de telles pratiques en particulier dans le cadre des CLSM.

Plan de l’article : 

  1. Le traitement des situations individuelles
  2. Les précautions juridiques et éthiques
    1. Sensibilisation des acteurs sur la place de la personne dont la situation est traitée
    2. Sensibilisation des acteurs sur le respect de la confidentialité des informations
    3. Sensibilisation des acteurs sur le rôle des instances de situations individuelles

Lire l’intégralité de l’article

télécharger l’article au format PDF

A propos : 

[Repères] sur les commissions de réflexion et d’aide pour les personnes en situation difficile dans le cadre des Conseils Locaux de Santé Mentale