[Fiche action] Soutien psychologique en période de confinement de Covid-19, Lille

[Fiche action] Soutien psychologique en période de confinement de Covid-19, Lille

Soutien psychologique en période de confinement

Thématique de l’action :

SANTE MENTALE ET CONFINEMENT

Territoire de l’action :

le territoire du projet territorial de santé mentale de l’arrondissement de lille

Objectifs :

  • Apporter un soutien psychologique aux personnes vulnérables pendant la période de confinement
  • Rassurer, redonner du sens
  • Orienter vers :
    • des partenaires de lutte contre l’isolement et aide aux courses comme les Petits frères des pauvres, Astrée, SOS Amitié
    • des partenaires du social si fracture numérique, problèmes administratifs, ruptures de droit, demande de secours en urgence
    • les CMP si besoin d’un accompagnement plus spécifique en matière de psychiatrie, santé mentale

Déroulement de l’action :

Le 16 mars 2020 a débuté la période de confinement pour lutter contre l’épidémie du Covid 19.

Rapidement, notre élu à la santé, très attaché aux questions de souffrances psychiques des habitant.e.s, s’est mobilisé pour identifier les ressources sur le territoire.

En lien avec l’EPSM agglomération lilloise, il a fallu une semaine pour permettre de construire une permanence de soutien psychologique dans la continuité du service proposé par l’équipe d’Ilopsy, permanence téléphonique 24H/24 de professionnel.le.s de la santé mentale à l’écoute des usager.ère.s et des professionnel.le.s.

Lorsque les conditions techniques ont été réunies (augmentation du nombre de poste téléphonique et d’écoutant.e.s), une communication a été réfléchie par le service dédié.

L’information a été diffusé via les contacts des CLSM et sur la Ville de Lille, 250 affiches ont été posées dans les officines de pharmacie et commerces de proximité.

Résultats :

Le bilan de l’action sera mené en fin de période de confinement. Un bilan intermédiaire devrait être édité prochainement pour identifier l’origine des appels, les types de demande, les orientations…

Perspectives :

Poursuivre l’idée développée dans le programme Stop Blues :

  • développer la capacité des personnes à demander de l’aide
  • Destigmatiser la santé mentale
  • se préparer pour de possibles prochaines épidémies
Public cible :

Les Lilloises et les Lillois (avec une attention spécifique aux publics prioritaires sur les quartiers en politique de la ville)

Structures porteuses et/ou impliquées :

La Ville de Lille et l’EPSM AL

Coût du projet :

impossible de l’estimer actuellement mais le coût sera évalué

Qui sont les financeurs ?

l’EPSM AL (établissement financé par l’ARS HdF)

Pour plus d’informations :

Marina Lazzari
coordinatrice CLSM de Lille
mlazzari@mairie-lille.fr

Conseil lillois de santé mental