Recommandations du Ministère des Solidarités et de la santé applicables en phase de déconfinement à l’organisation des prises en charge en psychiatrie et en addictologie

Recommandations du Ministère des Solidarités et de la santé applicables en phase de déconfinement à l’organisation des prises en charge en psychiatrie et en addictologie

Le Ministère des Solidarités et de la Santé publie une fiche de recommandations applicables en phase de déconfinement à l’organisation des prises en charge en psychiatrie et en addictologie à destination des établissement de santé.

Cette fiche vise à proposer des éléments d’orientation, à adapter en fonction des situations locales, concernant l’organisation des prises en charge en ambulatoire et en présentiel dans les services de psychiatrie et les établissements sanitaires autorisés en psychiatrie, dans le cadre du déconfinement prévu à partir du 11 mai 2020 et en situation de poursuite de la circulation du COVID19.

Les CLSM sont cités à plusieurs reprises, et notamment dans la troisième recommandation « Anticiper les conséquences de l’épidémie, du confinement et de la forte augmentation des facteurs de risque psycho-sociaux sur la santé psychique de la population », ainsi que dans les annexes thématiques.

L’articulation avec les partenaires du secteur social et sanitaire en ville doit être adaptée aux modalités de déconfinement qui seront prises au niveau national (par exemple sur l’aide alimentaire aux plus vulnérables ou sur la réalisation des tests en ville). Les Contrats locaux de santé (CLS) et les Conseils locaux de santé mentale (CLSM) peuvent être facilitateurs de ces articulations et de leur ajustement.

Consulter le document : http://clsm-ccoms.org/wp-content/uploads/2020/05/Covid-19-fiche-déconfinement-psychiatrie-12052020-v1-1.pdf