Les centres de ressources politique de la ville (CRPV)

Les centres de ressources politique de la ville (CRPV)

Qui sont-ils ? Quelles sont leurs missions ?

Les centres de ressources politique de la ville ont pour visée principale d’accompagner la qualification et la montée en compétences des acteurs du développement social et urbain, notamment les professionnels de la politique de la ville.

Pour cela, ils mettent à leur disposition des ressources (information, documentation…) et favorisent leurs échanges en leur proposant des temps de rencontres réguliers.

La plus-value de la mission de ces centres tient aussi au fait qu’ils capitalisent et diffusent ces retours d’expériences et de pratiques. Ils peuvent ainsi d’une part identifier et diffuser les enseignements tirés d’initiatives locales, et d’autre part formaliser un regard analytique et consolidé sur le territoire qu’ils couvrent.

Les CRPV couvrent la quasi-totalité du territoire national (métropole et Outre-mer) et leur périmètre d’intervention est le plus souvent régional – sauf en Île-de-France (départemental).

Pourquoi en faire des partenaires des CLSM ?

Deux textes de 2016, législatif et réglementaire, cadrent la priorité de déploiement des CLSM au sein des territoires concernés par la politique de la ville : en 2021, 196 des 262 CLSM actifs en France couvrent au moins un QPV (soit 74.8% des CLSM couvrent au moins un QPV). Les CRPV, de par leur connaissance précise des acteurs des territoires de la politique de la ville ainsi que de l’étendue des thématiques qu’ils couvrent, peuvent donc être des partenaires clés à mobiliser par les CLSM. 

Les CRPV ont vocation à fonctionner sur un principe de production collective, en articulation avec d’autres acteurs et réseaux. La transversalité, la coopération avec des acteurs diversifiés – professionnels ou non de la politique de la ville – visent à renforcer les démarches d’échanges et de capitalisation, de co-formation et de production collective de réponses.

Exemples d’articulations possible CLSM/CRPV (liste indicative et non exhaustive) :

  • Proposer des actions de qualification et d’échanges aux professionnels et aux élus locaux sur les questions de santé mentale (débats, mise en réseau, échanges de pratiques, diffusion de ressources…)
  • Organiser des temps d’échange avec les Conseils citoyens sur les thématiques relatives à la santé (mentale)
  • S’associer pour valoriser et faire connaître le CLSM ou une ou des actions mise en place par le CLSM sur le territoire
  • Développer une culture commune au niveau local grâce à la participation et diffusion de diagnostics partagés et ressources sur la santé mentale
  • Accompagner et animer la mise en place de réseaux pluridisciplinaires, auxquels les CLSM pourraient être associés (ou être à l’initiative)
  • Etc.

Pour aller plus loin 

Pour trouver le CRPV de votre région : http://www.reseau-crpv.fr/les-crpv/ 

Pour plus d’informations : http://www.reseau-crpv.fr 

 

Vos retours d’expérience nous intéressent !

Si vous avez déjà collaboré avec un CRPV, avez l’habitude ou prévoyez de le faire, n’hésitez pas à nous faire part de votre retour d’expérience : votre témoignage pourra, si vous le souhaitez, figurer dans l’article.