La Fédération Française du Sport Adapté (FFSA)

La Fédération Française du Sport Adapté (FFSA)

Qu’est-ce que la Fédération Française de Sport Adapté (FFSA) ? Quelles sont ses missions ?

La Fédération Française du Sport Adapté (FFSA) organise, développe, coordonne et contrôle la pratique des activités physiques et sportives des personnes en situation de handicap mental ou psychique.

La FFSA est présente sur l’ensemble du territoire, y compris en France d’Outre-mer et compte plus de 114 ligues et comités départementaux, 1300 clubs et des centaines d’associations affiliées et de rencontres sportives chaque année. Son action concerne autant les enfants, que les adolescents, adultes ou personnes âgées.

Pourquoi faire des ligues et comités départementaux de sport adapté des partenaires des CLSM ?

Le sport adapté est réservé aux personnes en situation de handicap mental et/ou psychique :

  • Cela peut par exemple concerner des personnes orientées vers un établissement ou service spécialisédu milieu sanitaire, médico-social, social ou de l’Éducation nationale, dont l’objet est l’accueil, la prise en charge et l’accompagnement des personnes en situation de handicap mental ou psychique
  • Le sport adapté peut aussi d’adresser à des personnes qui présente des incapacités en termes d’autonomie, de communication ou de socialisation

Le sport adapté est donc une ressource pertinente à mobiliser dans le cadre des CLSM de par le public à qui il s’adresse mais aussi parce qu’il correspond à la philosophie des CLSM :

  • Il favorise l’inclusion sociale de personnes parfois isolées
  • Il permet le partage de moments agréables et conviviaux
  • Il encourage le rétablissement par le regain de confiance en soin et le fait de prendre soin de soi (à la fois au niveau physique et mental)
  • Il place les usagers, leurs besoins et leurs envies au cœur des activités proposées
  • Il souligne l’importance des liens entre santé physique et santé mentale

En Occitanie par exemple, de nombreuses actions sont menées spécifiquement auprès des 42 GEM de la région : mise en œuvre de journées où tous les GEM sont invitées, réalisation d’un état des lieux de la pratique de la place des activités physiques et sportives au sein des GEM, etc.

Cet état des lieux avait notamment permis d’identifier les freins à la pratique d’une activité physique pour ces personnes (manque d’infrastructures, motivation, désengagement, fatigue, financement, accessibilité, bienfaits méconnus, état psychique, transports, etc.) ainsi que les leviers pour améliorer l’accès à la pratique d’une activité physique : financement, diversification, régularité, amplitude, planification des séances, etc.

Exemples d’articulations possible CLSM/actions de sport adapté :

 

  • Sensibiliser les personnes en situation de handicap mental et/ou psychique – les adhérents des GEM par exemple – aux bienfaits d’une activité physique et sportive régulière pour leur santé
  • Réaliser des journées d’activités physiques innovantes, variées et adaptées à leurs besoins et envies
  • Accompagner individuellement les personnes en situation de handicap mental et/ou psychique dans leur recherche d’une activité psychique et sportive

Vos retours d’expérience nous intéressent !

Si vous avez déjà travaillé sur la thématique du sport adapté dans le cadre de votre CLSM, n’hésitez pas à nous faire part de votre retour d’expérience : votre témoignage pourra, si vous le souhaitez, figurer dans l’article.

 

Témoignage : La présence du sport adapté au sein du CLSM d’Albi (81)

Création du CLSM en 2013, le Comité Sport Adapté du Tarn (CDSA) y est associé depuis le début.
Le CDSA fait partie de la commission « Inclusion dans la cité »

De nombreux partenaires : Mairie, ARS, associations gestionnaires, maison de quartier, GEM d’Albi, CDSA, etc.

Le CLSM permet de créer du lien entre les différents acteurs et de placer les personnes au cœur du dispositif.

Avantages/bénéfices :

  • Permet aux différents acteurs qui œuvrent pour ce public de se connaitre
  • Crée du lien entre tous les acteurs et améliore les liens
  • Permet d’orienter les publics vers les bons dispositifs
  • Permet de sensibiliser les acteurs aux thématiques
  • Améliore la visibilité des actions et des acteurs
  • Permet d’adapter les actions au public

Réunions : 3 à 4 par an avec mise en avant d’une thématique différente à chaque réunion.

Le CDSA est identifié et reconnu auprès de tous les acteurs comme « référent des activités physiques et sportives (APS) » pour ce public.

Le CDSA propose des séances d’APS tous les jeudis matin pour les personnes avec des troubles psychiques, 10 à 15 personnes participent chaque semaine.

Besoin de garder ces séances : les participants apprécient de participer entre eux, c’est rassurant, ils ont leurs repères.

Les séances sont des moments d’échanges, moments conviviaux.

Le CDSA fait également partie de la commission santé mentale du CLS :

  • Il a rédigé́ la fiche action sport du CLS
  • Il est identifié́ par tous les acteurs comme le « référent APS »

 

Pour aller plus loin 

Pour plus d’informations sur la FFSA : https://sportadapte.fr

Pour trouver la ligue ou comité départemental le plus proche de chez vous : https://sportadapte.fr/pratiquer/trouver-un-club/

Contact : https://sportadapte.fr/contact/