Mars 2021 – Journal des infos utiles repérées lors de nos rencontres du mois

Mars 2021 – Journal des infos utiles repérées lors de nos rencontres du mois

Réunion spéciale santé mentale en Occitanie (4 mars)

Cette réunion co-organisée par l’ARS et l’IREPS Occitanie a rassemblé en visio 68 participants avec une majorité de référent·es et coordinateurs·trices CLS/CLSM de la région. Fanny Pastant était invitée pour présenter les missions et outils du Centre, ainsi que pour rappeler la philosophie et les critères à respecter au sein des CLSM.

D’autres professionnels de différents domaines sont intervenus au cours de la matinée pour porter à la connaissance des coordonnateurs et coordonnatrices concepts et dispositifs susceptibles de les intéresser dans le cadre de leur pratique.

  • Nicolas RAINTEAU, Psychiatre au CHU de Montpellier, a rappelé les enjeux de la psychiatrie d’aujourd’hui, qui se veut moderne et visionnaire, et les nouveaux concepts qu’elle recouvre (la réhabilitation psychosociale, l’approche inclusive, la déstigmatisation, etc.). A notamment été évoquée l’évolution du modèle médical traditionnel vers un modèle davantage tourné vers le rétablissement, qui correspond à la conception de la santé mentale portée et promue par les CLSM (cf. tableau ci-dessous).

Nous vous partageons également la Websérie « Parlons Réhab » animée par le Dr. Nicolas Rainteau, vidéos très courtes qui peuvent vous être utiles dans le cadre de vos réunions : https://centre-ressource-rehabilitation.org/webserie-parlons-rehab-par-le-dr-nicolas-rainteau. Des thématiques telles que le rétablissement, la réhabilitation, les préjugés, le traitement ou le vocabulaire y sont abordées.

 

  • François OLIVIER, Président et Directeur de la FERREPSY (Fédération Régionale de Recherche en Psychiatrie et Santé Mentale) a présenté l’association et les modalités de travail potentielles avec les délégations départementales (appui observation en santé mentale dans le cadre des CLSM et PTSM).
    Pour plus d’infos : https://www.ferrepsy.fr/site/
  • Tristan RENARD, Sociologue et Coordonnateur du CRESAM (structure régionale ressource en santé mentale qui a pour objectif l’aide à la compréhension et à la prise en charge des populations engagées dans des processus de radicalisation violente) a exposé les actions de lutte contre la radicalisation et les partenariats actuels et à construire avec les CLSM.http://clsm-ccoms.org/2021/03/26/cresam-une-structure-de-prevention-des-processus-de-radicalisation/

  • Léa LAVERGNE, Conseillère Technique Fédérale de la Ligue Sport Adapté Occitanie, nous a parlé des actions de la ligue au sein des groupes d’entraide mutuelle (GEM), qui peuvent être valorisés au sein des CLSM.

Pour plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique « Idées d’acteurs avec lesquels tisser des liens de partenariat – CLSM » 

Groupe pilote Santé des Cités Éducatives : « Bien-être et promotion de la santé mentale » (9 mars) 

Les Cités éducatives sont un dispositif né à partir d’initiatives menées sur le terrain par les élus locaux, les services de l’État et les associations. Elles visent à intensifier les prises en charge éducatives des enfants à partir de 3 ans et des jeunes jusqu’à 25 ans, avant, pendant, autour et après le cadre scolaire. Le label « Cité éducative » résulte de la co-construction de la feuille de route gouvernementale pour les quartiers prioritaires menée par le ministère de la Cohésion des territoires.

L’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) met actuellement en place des groupes thématiques à destination des Cités éducatives et a souhaité qu’un volet santé soit mis en avant. Elle a confié à la Fédération nationale d’éducation et de promotion de la santé (FNES) la mission d’animer ce groupe pilote santé (qui rassemble une vingtaine de Cités éducatives). Dans cette optique, seront organisés plusieurs séminaires d’échange (un par trimestre) portant sur la thématique « Bien-être et promotion de la santé mentale », et ce en direction des enfants, adolescents et jeunes.

  • Emmanuelle GODEAU, enseignante chercheuse à l’École des Hautes Études en Santé publique (EHESP) a dressé un état des lieux du bien-être et de la santé mentale des adolescents en Europe, en France et en éducation prioritaire en s’appuyant sur les résultats de l’Enquête nationale en Collège et en Lycée chez les Adolescents sur la Santé & les Substances, EnCLASS (ODFT), réalisée en 2018 (20 577 collégiens et lycéens âgés de 11 à 18 ans ont été interrogés à propos de leur bien-être, de leurs comportements de santé et consommations de substances psychoactives)

Ces résultats français ont pu être analysés au regard de résultats plus larges, ceux de l’enquête HSBC : 50 pays y ont participé (400 chercheurs), près de 230 000 élèves ont été interrogés.

 Ce qu’on en retient :

  • Globalement les adolescents vont plutôt bien mais ce sentiment de bien-être mental diminue avec l’âge : tous les indicateurs se dégradent à l’adolescence
  • Globalement, ils sont plus défavorables chez les filles, surtout à 15 ans
  • Les inégalités sociales impactant la santé existent dans la plupart des pays européens – la France ne fait pas exception à ces constats
  • Entre le collège et le lycée, le risque de dépression augmente, notamment chez les filles (au lycée, un quart des filles se situe dans la catégorie « à risque de dépression »)
  • Depuis de nombreuses années, les élèves français sont parmi ceux qui déclarent le moins de facilité à dialoguer avec leurs parents

Intérêt d’approfondir la question des comportements de santé, du bien-être et de leurs déterminants et de l’aborder de manière dynamique (adolescence comme un processus) en prenant en compte la question du genre.

 

Nous vous partageons également :

 

  • Fanny PASTANT a présenté la démarche CLSM aux Cités éducatives avec un focus sur les actions menées à destination des enfants et des adolescents, notamment dans le cadre scolaire
  • Mixentxu BACQUERIE et Aurélien VARNOUX ont présenté l’École des parents et des éducateurs (EPE)

 

Pour plus d’informations à venir dans la rubrique Idées d’acteurs avec lesquels tisser des liens de partenariat – CLSM 

  • Les Cités éducatives – à paraître prochainement
  • L’École des parents et des éducateurs (EPE) – à paraître prochainement

Groupe de travail Santé du Réseau national des centres ressources politique de la ville (RNCRPV) (18 mars) 

Fanny Pastant était invitée pour présenter les missions et outils du Centre et discuter avec les différentes coordinatrices de centres ressources politique de la ville de l’importance de créer des liens avec les CLSM.

Pour plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique « Idées d’acteurs avec lesquels tisser des liens de partenariat – CLSM » 

Rencontre du réseau Accueil temporaire du Pas-de-Calais, CREAI Hauts-de-France (25 mars) 

Le Département du Pas-de-Calais finance et co-anime avec le CREAI le réseau des acteurs réalisant de l’accueil temporaire, qui correspond à un droit à un accompagnement personnalisé pour les personnes en situation de handicap (dont mental et /ou psychique) vivant à domicile ou en établissement.

Des sessions de « rencontre-formations » entre les professionnels de l’accueil temporaire se déroulent depuis 2009 dans le cadre de ce réseau : l’accès à la santé, le projet de vie, l’accompagnement des aidants des personnes accueillies en accueil temporaire ont permis échanges et mutualisation d’outils entre professionnels des différents services/établissements.

Fanny Pastant a participé à la dernière rencontre afin de présenter les CLSM aux professionnels du réseau et de discuter avec eux des bénéfices que pourraient tirer les CLSM en s’appuyant davantage sur l’accueil temporaire, et inversement.

Pour plus d’informations, rendez-vous dans la rubrique « Idées d’acteurs avec lesquels tisser des liens de partenariat – CLSM »  : Les professionnels de l’accueil temporaire – à paraître prochainement