CLSM et Territoires Politique de la Ville

La création au début des années 2000, d’un volet santé de la politique de la ville actant de la reconnaissance des déterminants sociaux et territoriaux de santé a permis le développement des ateliers santé ville (ASV), permettant aux collectivités locales de se saisir de la thématique santé.
Ces ASV, ciblant les territoires inscrits en politique de la ville au niveau national doivent dans un premier temps réaliser un diagnostic partagé  des besoins de santé du territoire en lien avec les collectivités locales, l’ARS et les services de l’Etat.
Ces diagnostics ont fait remonter depuis des années la priorité que constitue la santé mentale pour les habitants des quartiers concernés.
Le Centre Collaborateur de l’OMS pour la recherche et la formation en santé mentale a lancé un programme d’appui au développement et au renforcement des conseils locaux de santé mentale pour la période 2008-2010 grâce au soutien de la Délégation Interministérielle à la Ville en 2007, puis par l’Agence nationale de Cohésion Sociale et d’Egalité des Chances (Acsé) en 2009 et par le CGET en 2014.
Suite à l’instruction du 30 septembre 2016, une attention particulière est portée pour inscrire les CLSM dans les contrats de ville et pour couvrir en priorité les territoires de la politique de la ville.

CLSM & Politique de la ville : Dynamique de déploiement – Etat des lieux au 1er janvier 2020 :

Découvrez ci-dessous le contenu relatif aux au CLSM et territoires politiques de la ville :